17 octobre 2017

Automne, automne, automne...


Avec le temps, j'ai appris à aimer toutes les saisons, mais l'automne conservera toujours dans mon coeur une place un peu spéciale. Venant d'une île où règne un été perpétuel, lorsque les températures se font un peu plus fraîches, je frétille d'impatience. Il y a quelque chose d'infiniment magique dans la manière dont les arbres se parent de couleurs chaudes, comme pour protester face à la venue imminente de l'hiver. Et pour parler de ces feuilles flamboyantes, comme si toute la nature subitement se consumait tel un phoenix, j'oserais même utiliser le mot "émouvant".

Chaque automne, c'est la même chose. Je m'organise une petite balade dans un parc pour prendre mille et une photos de ces arbres mourant avec panache. L'année dernière c'était le parc de la Gatineau, et cette année je ne reste pas loin de Montréal, et décide d'explorer le parc d'Angrignon. Accessible en métro, je n'y étais pourtant jamais allée, et ce fût une agréable découverte. Ça change du Mont-Royal et de sa popularité qui n'est plus à refaire, et ça donne presque l'impression de quitter la ville -- mais non, pas tout à fait.

Le temps était lourd et couvert et les feuilles sont encore dans les premiers balbutiements du rougeoiement, mais j'ai vraiment apprécié ma petite promenade.













Je vais sans doute continuer de poster des photos des arbres et de leurs feuilles sur tous les réseaux sociaux jusqu'à ce qu'elles se mettent à tomber aha. C'est typiquement le genre de petite chose qui me rend immensément heureuse.

Et vous, est-ce que vous avez une saison préférée ?