6 décembre 2017

Comment avoir une garde-robe plus éthique ?

Depuis environ deux ans, le sujet de l'éthique et du minimalisme lorsqu'il en vient de l'achat de vêtements m'intéresse beaucoup.

Bien que je ne crois pas qu'il soit tout à fait possible de consommer de façon complètement éthique dans un monde gouverné par le capitalisme, ni qu'il soit possible d'apporter individuellement un  grand changement par l'unique biais de son porte-monnaie, je reste persuadée que ça ne peut pas faire grand mal de vouloir essayer de se détacher de cette obsessive et destructive surconsommation.

Voici donc mes quelques conseils pour tenter d'avoir une garde-robe un petit peu plus éthique et minimaliste :



1) Renseignez-vous

Avant d'acheter quoi que ce soit, renseignez-vous sur la marque des vêtements que vous voulez acquérir. Plusieurs sites existent maintenant sur la toile évaluant les grandes marques par rapport à leur impact environnemental et à la façon dont elles traitent leurs travailleurs. Pour n'en citer que quelques uns : Good On You mais aussi Rank A Brand.

Renseignez-vous sur ces marques et regardez si vous ne pouvez pas trouver une alternative locale et plus éthique. Certes, je ne vais pas vous mentir en vous disant que les vêtements produits de façon éthiques sont aussi abordables que ceux trouvés dans la fast-fashion. Mais on sait qu'ils ont été produit dans les meilleures conditions possibles que ce soit au niveau de l'impact environnemental que du traitement des travailleurs.

Voici quelques marques canadiennes :
Encircled
Ramonalisa
Judith&Charles (très cher mais j'aime beaucoup le style des vêtements)
Wallis Evera



2) Interrogez-vous

En avez-vous vraiment besoin ? Nous vivons dans une société qui encourage la consommation. Chaque jour, des publicitaires et des spécialistes des communications et du marketing s'amusent à créer en nous de multiples manques qui, avec le recul, sont en fait sans importance et complètement ridicules. 

A-t-on vraiment besoin de cinq paires de jeans ? De ce même t-shirt dans toutes les couleurs de l'arc-en-ciel ? De ce troisième manteau d'automne parce que cette année tout le monde a décidé de porter des vestes bombers plutôt que des trenchcoats ?

Je vais vous révéler un secret : non. Non, on n'en a pas besoin. 95% du temps, on n'en a absolument pas besoin et on va simplement l'acheter pour le mettre une ou deux fois puis l'abandonner dans un coin quand la mode et l'excitation du moment seront passées.

Certes, la plupart des vêtements vendus dans la fast-fashion sont d'une qualité plutôt médiocre (parce que ça coûte moins cher à produire et encourage le consommateur à acheter encore et encore), mais beaucoup peuvent être gardés et portés bien plus longtemps qu'on ne le pense. Si on évite la sécheuse, lave les affaires les plus délicates à la main, ces vêtements peuvent même durer plusieurs années. Oui, les couleurs perdent un peu de leur éclat, le tissus devient plus pelucheux, mais est-ce vraiment si grave que ça ?

Interrogez-vous. Aimez-vous vraiment ce vêtement ? Est-ce que vous vous sentez bien dedans ? Est-il de bonne qualité ? En quelles circonstances comptez-vous le porter ? Si l'une de ces questions vous trouble, vous fait hésiter, vous pousse à trouver des excuses pour motiver l'achat, vous devriez probablement le redéposer.



3) Le seconde-main, c'est la vie !

Si comme moi vous n'avez pas les moyens d'investir dans des articles produits de façon éthique, il y a toujours la solution du seconde main. 1/3 de ma garde-robe actuelle a été acquise de cette façon et ce pourcentage va en s'accroissant -- et tous les vêtements photographiés pour cet article ont été trouvés en friperie !

Brocantes, friperies, échanges entre amis, magasins d'occasion ou de seconde main... Quand j'ai besoin de nouveaux habits, ce qui arrive très rarement car je garde mes vêtements jusqu'à ce qu'ils soient troués et importables (et si vous regardez mes vidéos vous remarquerez vite que je porte tout le temps les mêmes choses), c'est là que je me rends. Je ne fais exception que pour les sous-vêtements, les chaussures et les manteaux d'hiver, qui sont de toutes les façons les pièces qui durent le plus longtemps dans ma garde-robe car je n'hésite jamais à aller vers la qualité. Mais sinon, pour tout le reste, t-shirts, pulls, pantalons, shorts, le seconde-main, c'est la vie. Il peut m'arriver d'acheter des trucs en ligne ou dans la fast-fashion (par exemple mes articles en rapport avec les fandoms aha), mais j'essaye de le faire le moins possible.

À Montréal il y a toutes sortes de friperies et magasins vintage ! Pour les friperies il y a les incontournables Village des Valeurs, Renaissances, et aussi Le Chaînon. Pour les boutiques vintage vous trouverez une liste assez complète ici.